EXPOSITION « L’ART DU PORTRAIT : EXERCICE DE STYLE »

Du 2 juillet au 28 août 2022, le Château de Bressuire accueille une nouvelle exposition estivale « L’art du portrait : exercice de style ».

A cette occasion, les oeuvres de Cyril de La Patellière prendront place dans l’édifice.

Cyril de La Patellière

Natif de Saint Nazaire, Cyril de La Patellière, descendant direct du premier Maire de Bressuire en 1704, a fait ses études artistiques à Nice, à l’Ecole Nationale des Arts-Décoratifs de 1967 à 1971.

C’est là qu’il fait des rencontres décisives avec certains grands noms de l’art, outre des professeurs titulaires d’un Prix de Rome : Picasso, le sculpteur César, Raymond Moretti, Zao Wou-ki ou Max Ernst (avec lequel il s’initie à la lithographie).

Cyril débute dans la vie active en tant que graphiste publicitaire, mais ce n’est qu’en 1982 qu’il ouvre son atelier de sculpture. Le maire de Nice de l’époque, Jacques Médecin, lui confie la commande d’une première statue de bronze « Hommage à la Méditerranée ».

S’ensuivent alors d’autres oeuvres pour différentes villes de France ou du monde (Etats-Unis, Japon, Belgique, Suisse, Monaco, Canada, Italie …). La dernière oeuvre de bronze en date est « Nikaïa » inaugurée à Nice en 2019 par Christian Estrosi.

Parallèlement, il expose à Rome, Utrecht, New-York, Bruxelles, Londres, Tokyo, Monaco, Andorre, Paris, etc… et figure dans de prestigieuses collections privées, dont celles de la Reine d’Angleterre et de la Maison Chanel.

Cyril de La Patellière est également créateur de timbres-poste tant pour la France, que pour la principauté de Monaco, les Terres australes françaises ou la Polynésie (Tahiti).

L’exposition « L’art du portait : exercice de style »

Ses recherches de prédilection sont dans le domaine du portrait. Que ce soit en volume (bronze ou terre cuite) ou en dessin : quoi de plus intéressant que de chercher, d’après le modèle, non seulement la ressemblance, bien évidemment, mais aussi, et surtout, derrière celle-ci le caractère du modèle qui donnera une certaine vie, sinon une vie certaine.

Ce sont toutes ces recherches, ces études, ces approfondissements de la personnalité humaine, tous les regards frémissants, qui sont présentés dans cette exposition sur l’art du portrait.

Véritablement, et intensément, un exercice de style, une pirouette graphique aux différents moyens.

 _Information.png  Du 2 juillet au 28 août 2022  - Du mardi au dimanche - 14h30 à 18h30 - Château de Bressuire - Entrée gratuite

 

 

 

 

Mosaique_Visuel_Site_Printemps2022.png   AggloMag_Visuel_Fevrier22.png

 

Voir toutes les publications

 

 

Vidéo